samedi 12 mars 2016

Lumière

Le blason de Pierre B. de la 4e1

Sous les arbres ombreux, obscurs et solitaires, a-
 Lors que je suis au fond de la mine, soudain
La nature me tend les bras. Je commence à
Entrevoir les nuances du spectre d'un

Soleil, qui jaillissent en chef-d'oeuvre, de l'orient
C'est-à-dire l'aurore. Dès lors mes mortelles
Pensées se transforment toutes en mots-images. Elles
Me mènent, par une sorte de clairvoyan-

Ce, aux confins de l'univers où j'entends, tel un
Flot magique, le bruit des douces vagues des
Airs voler vers moi. Je lève mes yeux pleins

De flamme et vois que je voudrais ne faire qu'un
Avec tout ce qui vit dans ces contrées sans fin
Où l'alliance des êtres évanouit la mort.
_____

D'or au phénix contourné de gueules et d'orangé sur son immortalité du même,
le chef d'argent chargé de quatre triangles de sinople.

4 commentaires:

  1. Quand s’efface ce qui n’est
    En ce perpétuel interrogé
    En Ton Essence qui est Souvenir
    Quand s’annihilent tous les désirs
    En ce Jeu qui est alors Pleine Vision
    La Corolle offre en Sa Rosée Première
    Délicatesse du Noble Compagnon
    L’Étrangeté de L’Éclatant Mystère
    Plus fort que mon Seul Souvenir
    Ceci est Ton évidence qui m’étreint
    Enlacement qui me réduit en poussière
    En Ton Jaillissement, je m’éteins
    Et comme j’aime n’être qu’un simple rien
    Toi, Suprême Majesté, Lumière sur Lumière.

    Naïla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dame Naïla, on peut dire que votre commentaire est intense, d'ailleurs Héraldie est dans une phase très colorée de sens, de lumière et de questions aussi. Depuis que Jean d'Armes et l'un a formulé "le moi procède du Soi", je vois un peu plus clair et je tente de rester avec vous tous car l'Héraldie m'est chère.

      Supprimer
  2. Bonjour Dame Pierrette, je suis bien heureuse que Jean d'Armelin ait réussi à vous éclairer de la sorte. Je n'aurais pas su mieux le faire! Je le remercie pour tout! Vraiment!

    Par contre, je ne comprends pas pourquoi Dame Pierrette "tente" de rester avec nous?
    C'est nous qui sommes avec vous, et non, le contraire.
    Vous êtes La Dame d'Héraldie, et nous l'avons bien compris, très chère Amie.
    C'est à nous de nous effacer devant vous.
    Comment en serait-il autrement!

    Naïla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Dame Naïla,
      Cela me plaît beaucoup d'être la Dame d'Héraldie et je vous remercie.
      En fait je disais "je tente de rester avec vous" parce que Jean d'Armes et l'un et vous-même, Dame Naïla, avez une capacité d'abstraction étonnante pour moi, mais rassurez-vous Dame Naïla, lorsque je rame un peu trop au milieu de l'Océan sans rivage, je n'hésite pas à poser des questions auxquelles vous répondez toujours ce qui est très enrichissant et en plus Jean d'Armes et l'un est un fin précepteur patient et précis.
      Alors de grâce, ne vous effacez point, bien au contraire. Toute l'Héraldie tremble à présent, restez avec nous.
      Dame Pierrette

      Supprimer