jeudi 17 mars 2016

Frère Anatole aux casseroles

Peinture d'Ernest Nowak (Autrichien, 1851-1919)

Quelque fâcheuse aventure nocturne a valu
À frère Eugène, le chef cuisinier du cloître,
D'être mis au pain et à l'eau pour son salut ;
Lors, d'un bon remplaçant il fallut débattre,

Le temps, du moins, qu'en s'en reviennent des jours meilleurs.
Frère Anatole fut commis d'office aux cuisines
Qui, pour l'occasion, se serait bien vu ailleurs,
N'ayant de cet art pas même des notions voisines. 

Le voici, un bon matin, avec un brochet
Sur les bras ; pour l'arroser, à peine un pichet
De blanc sec très léger ; la sauce serait aqueuse. 

L'Abbé n'en concéda point davantage, disant
Qu'en Carême, cela serait plus que suffisant,
Qualifiant toute autre opinion de chicaneuse.
_____

Voir aussi :

2 commentaires:

  1. Le carême est bien agité en l'abbaye d'Héraldie mais il me semble bien qu'avec frère Anatole le dîner de ce soir sera calme et recueilli. A moins que frère Maurice ne s'occupe de la sauce du brochet. Mais non! frère Maurice tient à réussir son carême il s'occupera plutôt de la fête de Pâques.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tout à fait ! Frère Maurice se réserve. Mais je crains fort que les digues ne finissent par céder... Vivement Pâques !

    RépondreSupprimer