dimanche 13 mars 2016

Ḏâl


âl

Sept cent,
De ton essence
A l'essence immuable,
L'illusion d'un monde d'ombres changeantes et de voiles.
Voici les flots de la pensée agités de mille tempêtes
Et les sables des exils soulevés par les vents de la solitude.
Mais tout cela n'est rien que le produit des âmes versatiles,
Livrées au désordre et la sédition.
Élève ton regard vers la Majesté
Et quémande avec insistance les fruits de sa générosité.
Tu recevras en signe d'élection
Le chapelet du souvenir
Qui te rendra force et acuité,
Les degrés t’apparaîtront
Et ton chemin sera clarifié.
Engage toi et ne te livre pas au renoncement,
Nul abandon pour celui qui se hausse !
Son nombre est onze.
Unité dédoublée,
Face à face des cœurs essentiels,
Pérégrination du multiple,
Fusion non encore fusionnée,
Lieu de tous les possibles.



Peinture d'Eugène Girardet (1853-1907)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire