mercredi 17 février 2016

Une muse nommée incertitude


Peinture de Jean Delville (1867-1953)

La poésie est un chemin d’humilité.
La muse attend que le poète soit sincère,
Avant que d'ensemencer son imaginaire ;
Moment tant attendu où il se sent créer.

Tout autre motivation doit être écartée.
En fait, c’est facile d’en faire l’inventaire
Je n’en connais qu’une, la volonté de plaire,
Celle qui fait rechercher la célébrité.

Il ne faut pas croire que cela soit facile,
L’orgueil cherche à élire en nous son domicile ;
Adversaire qui revient toujours à l’assaut.

Notre arme pour le combattre est la solitude,
Dans ses profondeurs on atteint l’incertitude,
Sans laquelle rien ne peut arriver de beau.

Vincent

4 commentaires:

  1. Magnifique Vincent!

    Naïla

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle création, belles muses.
      Sincérité et humilité.
      Merci Vincent pour ce rappel.

      Supprimer