vendredi 26 février 2016

Songerie océane

Peinture de Robert Gonsalves

En certaines nuits, lors que la Lune monte dans le ciel,
Héraldie se transforme en nef de cathédrale ;
Tout alors devient étrange, presque immatériel ;
Tout veut entrer en fusion architecturale ;

Tout alors prend vie, se faisant miroir de tout ;
En chaque expir de la respiration océane
Naissent des tendresses cotonneuses, s'infusant partout,
Poudroiement de douceur en l'instant épiphane.

Tandis que l'onde marine épouse le chatoiement
De l'astre lunaire et invite au festoiement,
Une Terre nouvelle se donnent à sentir ses effluves

Qui inspirent d'un Jardin l'inouïe Profusion,
Car là toute Rose jouit d'une infinie éclosion,
Libérant son parfum distillé dans l'étuve.

1 commentaire:

  1. L'océan existe pour faire se rejoindre l'île et le bateau.
    Qu'Héraldie découvre ce jardin sur cette Terre nouvelle.
    Vous êtes les marins et vous êtes les bâtisseurs.

    "Toi qui jonglais avec les étoiles
    Ô bâtisseur de beauté
    Ô bâtisseur de cathédrales
    Oh puissions-nous t'imiter !

    "Mille roses
    Sont écloses
    Au cœur des plus beaux vitraux
    Mille encore
    Vont éclore
    Si nous ne tardons pas trop"
    Anne Sylvestre
    Les cathédrâles

    RépondreSupprimer