jeudi 25 février 2016

Panser

Dreamscapes Thinking Art

« De ce qui me libère je suis prisonnier »
Voila une proposition paradoxale,
Donc propice à une activité cérébrale,
Puisqu’il m’est nécessaire de la dénouer.

Je suis aliéné à cette nécessité,
A tel point qu’elle m’apparait comme vitale.
Penser m’affranchit d’une position mentale
Dans laquelle je ne me sens pas exister.

Je suis contraint de réfléchir pour être libre,
Sans question, l’envie me prend de prendre un calibre,
L’angoisse faisant que je ne suis que douleur.

Si un Dieu existe, dans sa grande clémence,
Qu’il m’offre d’éprouver toujours l’ignorance,
Puisque c’est la vérité qui fait mon malheur.

4 commentaires:

  1. Transmuter l'ignorance en clairvoyance?
    Confiance bienveillance espérance vaillance pour panser un peu de cette souffrance.

    Garance

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Bon, tu ne cites personne, ça veut donc dire que c'est de toi encore une fois, si j'ai bien compris...

      Superbe !

      Supprimer