mardi 23 février 2016

Nous vivons une époque formidable

Tandis que nous nous évertuons à apporter un peu de beauté et de douceur dans un monde de brutes, eh bien, justement, ce monde de brutes n'en a cure et poursuit de plus belle sa sûre descente dans l'enfer du consumérisme effréné...




Tendresse animale

4 commentaires:

  1. Marc, Mirabelle nage en plein bonheur et tu lui casses le moral avec cet histoire d'abattoir! Quand je pense que j'ai failli l'y emmener à l'occasion d'un de mes président sonnet! Elle devait être foudroyée avec le chien au départ, j'ai bien fais de m'abstenir, à plus d'un titre...

    RépondreSupprimer
  2. Mais enfin, Vincent, Mirabelle ne finira certainement pas dans un abattoir, pas plus que Maître Coq ne finira à la broche. Dès lors que Mirabelle est ici à demeure, il ne peut plus rien lui arriver de fâcheux. Et dire que tu as failli la faire foudroyer avec le chien...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les infos concernant les cosmétiques.
    Vive le savon de Marseille, le vrai sans huile de palme.
    Quant aux abattoirs, je ne vais pas regarder les images, la maltraitance envers les animaux est punissable. Un tout petit début contre ces horreurs.

    RépondreSupprimer
  4. Vidéo touchante de l'enfant qui se refuse à manger un être vivant.
    Peut-être que pieuvres et poulpes seront la prochaine espèce intelligente de la planète après les humains.
    Garance

    RépondreSupprimer