mardi 23 février 2016

Maître Coq accueille Mirabelle en Héraldie

À Vincent

Maître Coq, qui préside à la ferme d'Héraldie,
Se fait un devoir d'y accueillir Mirabelle,
Une vache laitière qu'il juge d'emblée comme une Lady,
Lui trouvant la robe jolie et la corne belle.

– Vous trouverez en ces lieux l'herbe la plus fleurie
Qui soit ; d'en bien brouter, votre lait se parfume
Aux senteurs dont fort s'honore la tisanerie
Du Cloître, autant que les nombreuses gens de plume

Qui se promènent en ces lieux, noble compagnie
Qu'inspirent la Muse et même l'écu que l'on blasonne ;
C'est ici l'usage : l'on y chante, l'on y raisonne.

Lors, quand vous meuglerez - point ne vous le dénie -
Veillez toujours à le faire de la plus exquise
Façon car céans, les belles manières sont requises.

6 commentaires:

  1. Oh ! Merci beaucoup Marc ! C'est vrai que qu'en j'ai écris Mirabelle et le ministre, je me suis surpris de la revoir et que j'ai renoncé une fois à la faire disparaître avant de la faire finalement plus vivante que jamais dans "Mirabelle perd sa virginité" (j'ai hésité comme titre avec "Mirabelle n'est plus pucelle" mais j'ai sacrifié la rime à la forme positive, enfin non-négative). Pour les belles manières, je n'en manque pas, juste un petit goût pour la grivoiserie, presque rien, et les mots sales, j'ai un faible pour les parias.

    RépondreSupprimer
  2. La grivoiserie est permise en Héraldie. Justine ne dédaignait pas la chose en son temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y pensais c'est après-midi, non pas à sa grivoiserie, mais au fait qu'elle ne proposent plus de texte ni elle, ni Marie-Louise, loin de moi l'idée de leur reprocher, la poésie est un espace, enfin l'art est un espace de liberté (c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les dictatures ne l'aiment pas, il leur résiste) non, mais je me demande si c'est juste le lieu de publication qu'elles ont quitté ou carrément tout d'un coup elles ont perdu le plaisir d'écrire, comme ça, alors qu'elles très productives et semblaient manifester ces derniers temps un certain enthousiasme... Ca m'inquiète presque, pour moi, et si ça s'arrêtait un jour ...??? Le phoenix serait une légende ?

      Supprimer
  3. Elles n'ont rien quitté, ni le lieu, ni le plaisir d'écrire. Simplement elles se donnent un autre temps de vie. Mais elles sont à nous lire, je peux te l'assurer.

    RépondreSupprimer
  4. Bienvenue à Mirabelle!
    Si j''ai bien suivi son histoire on va voir naître bientôt un petit veau.

    RépondreSupprimer