mardi 23 février 2016

L'instant qui vient

Blason de Blagny-sur-Vingeanne (Côte-d'Or, Bourgogne)

Il te faut avancer dans la nuit et le doute,
Lors que nul astre n'éclaire ton pas incertain ;
Tu sais que c'est en toi-même que se trace la route,
Que tu es le fuseau où se file ton destin.

Il te faut traverser plus d'un feu et ses flammes.
Es-tu prêt à cuire et à recuire dans le chaudron
De tes illusions ? À tremper sans cesse ton âme
Dans l'eau glacée ? À l'immerger dans le natron

D'où elle sortira opaline et translucide,
Résistant désormais à tous les bains acides
Où la voudra plonger l'ambiante liquéfaction ?

Tu disparais, quoi que tu fasses ou pas ne fasses ;
Le temps brûlera les masques qui couvrent ta face.
L'instant qui vient t'invite à cette ultime action.
_____

De sable au lion d'or armé et lampassé de gueules, 
à la champagne flammée de gueules brochante.

3 commentaires:

  1. Voilà qui s'accorde très bien avec la conclusion de Wish you were here... Trop bien... Tu as mis une caméra dans ma cuisine (c'est là que je l'ai écris) ce matin ???

    RépondreSupprimer
  2. Non, mais j'utilise le réseau télépathique des gnomes domestiques.

    RépondreSupprimer
  3. Quand il n'est plus d'instant, l'instant naît.

    RépondreSupprimer