dimanche 7 février 2016

Le phare

Blason de Nantes (Loire-Atlantique)

« Le mélange, y’a que ça qui marche en vérité » *
Déclare le Père Jaouen à la barre
Juste quand "Le bel espoir" largue les amarres
Pour faire de l’atlantique la traversée

Son équipage est un mixage de camés
(Des individus à la recherche d’un phare
Qui des lieux de désintoxication se barrent)
Et de gens venus juste pour se ressourcer

« Hissez les voiles ! » ordonne le capitaine
A bord tout le monde se donne de la peine
Pour que la goélette quitte l’Aber Wrac’h

Les apprentis marins commencent à se connaître
Au fil des jours, l'amour illumine leur être
Lumière qui éloigne toujours du ressac


Le mélange, le mélange, j’te dirais qu’il n’y a que ça qui marche … (Michel Jaouen)
_____

De gueules au vaisseau équipé d'or, habillé d'hermine, voguant sur une
mer de sinople mouvant de la pointe et ondée d'argent, au chef aussi d'hermine.

2 commentaires:

  1. J'ai connu un bateau "Fleur de Lampaul"pour l'éducation et l'environnement. Belle expérience de vie en communauté, un huis clos imparable.
    Bravo au "Bel Espoir" et bon vent.

    RépondreSupprimer