vendredi 5 février 2016

Étincelance

Peinture de Rafal Olbinski

Nous écrirons des mots de Lumière sur mille pages
Puis laisserons les quatre vents les emporter
Vers toutes les contrées, leur souhaitant bon voyage
Et que soit bien reçu ce qu'ils viennent apporter.

Seule la Poésie pourra sauver notre monde
Car elle est digne fille de Lumière et d'Amour ;
De joie ou de tristesse, toutes les larmes sont rondes ;
Seul un océan peut leur offrir digne séjour.

C'est en la tendresse d'un mot qu'est la vraie Splendeur ;
C'est en la douceur d'une caresse que chante l'Ardeur ;
Que dire encore quand le Beau offre son Silence ?

Il est un Jardin où la Muse aime se rendre ;
Un beau jour, elle s'y est trouvée à m'attendre ;
En son chaste regard, je vis mille étincelances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire