mercredi 10 février 2016

Chroniques de l'Ancien Monde 2


Le Créateur était pressé et je n’eus que peu de temps pour me reposer, mais, comme tous ceux qui font un passage au Jardin, j’en ressortis gonflé à bloc. Une fois de plus je me retrouvai seul face à mon Seigneur.

« Ambassadeur JR, tu pars en mission là où quelques Trolls m’ont rendu compte d’importants foyers humains. Tu trouveras donc très facilement les Humains. Mais, comme je te l’ai déjà dit, ce sont les autres créatures qui m’intéressent, que sont-elles devenues et ont-elles évoluées en bien ou en mal. Trouve les, jauge les, établit des alliances en mon nom car toutes les forces du Bien doivent impérativement s’allier malgré leurs différences. Répertorie les forces du Mal que tu rencontreras, mais ne te montre surtout pas à elles, n’oublie pas que tu peux te rendre invisible et créer un passage rien qu’en y pensant.

Cette fois tu ne pars pas seul. Une Trollesse chasseresse t’accompagnera, elle manie le pieu et utilise l’arc de façon remarquable. Maintenant tu peux te montrer Trollesse !»

Cette dernière sortit de derrière le trône et apparut en pleine lumière. Je la reconnus tout de suite. Roxane, la plus belle Trollesse de l’Eden, se tenait là devant moi, le pieu à la main et l’arc en bandoulière, carquois bien rempli. « Nom du seigneur, quelle belle guerrière, » pensai-je fugacement.



« JR, pense moins fort s’il te plaît. Je vois que l’idée d’être accompagné t’agrée et j’en suis fort aise. Roxane est la première Trollesse missionnaire, elle sera ton élément modérateur et tu pourras compter sur elle à chaque instant de ta quête. Allez, mes braves, il est temps de partir. »

Je pris Roxane par la main et l’amenai devant le passage. Elle me sourit et nous sautâmes ensemble.

Nous arrivâmes, serrés l’un contre l’autre, dans une clairière ensoleillée, propice à toutes les effusions amoureuses.

« JR, veux-tu bien me lâcher. Il est encore trop tôt, bandit ! Pense à ta mission. »

« Roxane, tu es une coquine. Tu te serres contre moi pendant le passage car tu as eu peur et tu retournes la situation à ton avantage. Mais je veux bien être ton bandit ! Bon, trêve de roucoulement, étudions la situation. »

La clairière est entourée d’arbres immenses et touffus, le sous bois est sombre et n’a pas l’air très accueillant. Je remarquai que le terrain est en pente et que la forêt semble se développer sur le flanc d’une montagne. Je décidai de suivre la pente.

« Viens, Roxane, commençons par descendre, nous devrions trouver une vallée plus clairsemée en bas. Pour l’instant nous restons invisibles. »

Rapidement nous débouchâmes sur un sentier bien dégagé qui serpentait. Nous le suivîmes dans le sens descendant, remettant la montée à plus tard. Après quelques heures de marche facile la pente devint de plus en plus douce. Nous atteignîmes la lisière. Un spectacle bucolique nous attendait.

A une centaine de mètres devant nous s’étendait un grand lac étincelant sous le soleil. Sur l’autre rive des collines verdoyantes semblaient onduler au rythme de la brise marine. Entre la lisière et le bord du lac, à perte de vue, des Humains s’affairaient dans un immense jardin potager qui épousait les contours de la rive. Nous étions émerveillés par la beauté du paysage qui s’offrait à nous, Roxane encore plus que moi car elle découvrait cet autre monde pour la première fois.

« JR, quelles sont donc ces créatures qui s’agitent devant nous ? »

« Ce sont des Humains, Roxane, les descendants de ceux qui ont été chassés de l’Eden par notre Créateur. »

« Ils n’ont pas l’air méchants. »

« Quand ils sont méchants c’est souvent entre eux, ils aiment se battre, détruire ce qu’ils ont construit, et puis après ils reconstruisent. Je me demande parfois s’ils ne sont pas fous. Mais ne prenons pas de risque. Reste invisible et suis moi. »

Je me rendis visible et avançai sur le chemin.

M’ayant aperçu, quelques Humains vinrent à ma rencontre. L’un d’eux prit la parole.

« Bonjour l’ami, qui es-tu donc ? Tu ne ressembles pas à un Elfe, ni à un Nain. »

Incroyable ! Ils en connaissent certains parmi les Autres.

« Je suis JR le Troll, ambassadeur du Créateur. »

Un petit moment de flottement s’ensuivit.

« Un Troll ! Mais alors tu viens de là-haut ! Dieu t’envoie pour nous aider ! »

Allons bon, voilà qu’ils ont donné un nom au Créateur.

« Une vieille légende raconte qu’il y a très longtemps un Troll nommé JR est venu défendre nos ancêtres contre les Infernaux. Viens avec nous dans notre cité pour rencontrer le Patriarche, qui est à la fois notre gouverneur et notre guide spirituel. »

La légende m’avait donc précédé, traversant les siècles humains, alors que pour moi elle remontait à quelques semaines. Effarant ! Quant au Patriarche, j’ai bien peur que nous tombions sur un vieux rabougri à la barbe longue.

« C’est avec plaisir que je verrai votre Patriarche avec ma compagne. »

« Mais, elle est où ta compagne ? »

« Derrière vous mes amis. »

Roxane, qui avait tout compris, était passée derrière le groupe d’Humains et s’était rendue visible.

« Comment avons-nous fait pour ne pas la voir ? Quoiqu’il en soit suivez-nous, ce soir vous dormirez au Palais. »

L’affaire se présentait bien. Si vraiment ils attendent de l’aide, l’unification des tribus humaines sera mon premier objectif.

A suivre



© Troll JR

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Troll JR

      Bandit un jour
      Bandit toujours

      Supprimer
  2. Comme je pressens en cette Chronique de L'Ancien Monde, la Réalité d'un Nouveau Monde!

    Naïla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Troll JR

      Ah que mais voilà une bonne idée!
      Je vais y penser sérieusement pour une éventuelle inflexion de mes chroniques futures, mais avant ce Nouveau Monde je dois d'abord caser une bonne idée de Justine et une autre de Cochonfucius qui seront exploitées par mes soins je pense dans la même chronique, la 5ème ou 6ème.
      Patience, donc. J'ai aussi le Minus à caser, mais lui c'est pour la prochaine chronique.

      Supprimer