samedi 13 février 2016

Case prison


Insigne des Caserne de détention et prison des Forces canadiennes

Les néons des réverbères éclairent la rue.
Un homme à l’air sombre arpente la capitale,
Avec dans son pantalon une arme létale ;
Un long coutelas dont le port est défendu.

Il s’arrête à la hauteur d’un individu,
Le larde jusqu’à la colonne vertébrale,
Puis continue son expédition infernale ;
De sang l’assassin n’est pas encore repus.

Le quartier est quasiment désert à cette heure,
Aussi le vil prédateur tente une gageure :
Se faire ouvrir la porte d’une habitation.

Dans la pénombre, il appuie sur une sonnette,
Dans l’oeilleton, l'inspecteur reconnait sa tête ;
Le fugitif repasse à la case prison.

Vincent

Blason de la Maison d'Arrêt de Montluçon
(Allier, Auvergne)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire