dimanche 31 janvier 2016

Une expédition spatiale

Art Huichol (peuple indigène du Mexique)

Dans un petit album au dos de percaline,
Des photos d’univers multidimensionnels,
Un vrai poème optique et gravitationnel :
Si c’est d’un architecte, il est sous mescaline.

Assis dans mon grenier qui sent la naphtaline,
Je parcours, d’un regard omnidirectionnel,
Ce recueil de clichés vraiment exceptionnels :
Et bientôt, je franchis le mur de cornaline

Qui tient lieu de frontière aux mondes transcendants.
Et, dès lors, entouré des fiers astres chantants,
Je me baigne au cristal qui vibre et me transporte.

Soudain, ces clairs sentiers redeviennent obscurs :
Me voici à nouveau de ce côté du mur,
Car il faut que je signe un papier qu’on m’apporte.

Cochonfucius

1 commentaire: