lundi 11 janvier 2016

Un entretien fort prometteur

Composition MS

Un jour, Maître Coq s'entretint avec Fucius,
Le cochon doyen que l'on tenait pour fort sage ;
L'on rapporte qu'il rencontra le Grand Confucius,
Quand ce Maître fut en nos contrées de passage.

- L'on s'inquiète beaucoup, en toutes les fermes du Comté,
De ne plus lire aucune ode, ni la moindre stance
Dont votre fine plume nous abreuvait sans compter ;
Nos esprits en pâtissent, tout demeure en instance.

- J'entends bien cela et vous suis très obligé ;
Tant d'intérêt pour mes oeuvres me touche ;
Croyez-m'en, je vous en servirais bien des louches

Si je n'étais point d'une grande fatigue affligé ;
Mais les choses vont mieux et déjà me presse la Muse.
- Quelle nouvelle ! Je cours appréter ma cornemuse !

3 commentaires:

  1. Aïe aïe aïe! on aura tout vu ici! Marc le blasonneux n'a pas de limites!

    RépondreSupprimer
  2. Ha ! Maître Coq de retour, de manière tout à fait inattendue et fort sympathique. Je suis agréablement surprise. Merci l'Ami. Nous sommes tous à attendre le retour de notre fameux et si estimé Fabuliste.

    RépondreSupprimer
  3. Il va m'en falloir, de la verve, pour rattraper le temps perdu !

    RépondreSupprimer