dimanche 3 janvier 2016

Serpent qui chante (et qui déchante)

Toile de Drazenka Kimpel

Le serpent de jadis était un joyeux barde
Écouté de la biche et du fier léopard ;
Son chant véhiculait quelquefois des bobards,
Que peut la vérité contre ceux qui la fardent ?

Quand Eve savourait sa pause méridienne,
Le charmant animal vantait le goût des fruits ;
Il lui en apportait, presque sans aucun bruit,
La femme chérissait l’offrande quotidienne.

Pourquoi brisa-t-il donc ce charmant équilibre ?
Je crois qu’il fut jaloux dans le fond de son coeur ;
Alors il accomplit cet acte destructeur
Par lequel, homme et femme, ils sont devenus libres.

Cochonfucius

2 commentaires:

  1. Voir aussi

    https://hortusclosus.wordpress.com/2012/10/19/eve-et-le-serpent/

    RépondreSupprimer
  2. Pourtant Lucifer était ange de lumière, lumière de la connaissance.
    Alors pourquoi imputer "la faute" à Adam et surtout Eve?
    Manipuler les mythes au profit de qui ça sert?
    La peur du serpent est innée,peut-être à cause de cela...

    RépondreSupprimer