dimanche 10 janvier 2016

Secret

Peinture Par Kling Clang (DeviantArt)

                        Voyant le ciel chargé de tous les pleurs des hommes,
                        Dans ce jour nu où se frôlent des ombres sans nom,
                        Une âme, seule, ébauche une marche nuptiale
                        Triste comme le glas d’une église.

                        Il n’est pas d’âme si lasse
                        Qui ne fuit cette grisaille
                        Dans les replis du rêve,
                        Courant au fil de l’onde
                        Vers une fiancée tremblante 
                        Et fière de s’être effarouchée.

                        L’aurore après la nuit hantée par les spectres 
                        Des amours mortes,
                        Voilant la lune pâle,
                        Offre aux cœurs épuisés
                        Une douce cachette et un espoir secret.

1 commentaire: