jeudi 21 janvier 2016

Ré-Union


Blason de Saint-Jean-d'Eyraud (Dordogne, Périgord)

Peu importe le cours d'eau et la rive où tu marches,
Peu importe que ton regard se porte vers l'amont
Ou vers l'aval, il te faudra trouver une arche
Car voici que s'achève le temps des grands sermons.

Les Traditions ont jeté des ponts entre elles
Depuis les âges reculés ; toujours la Sapience
S'est transmise sans qu'il s'en soit perdue une voyelle ;
Cette Ré-Union accomplit l'Originelle Alliance

Qui scellera, en cette ultime Epiphanie,
Le grand cycle de l'Humanité Adamique.
Toute sublimation rejoint l'Oeuvre Alchimique

Et ouvre la voie à l'Ultime Théophanie.
Lève ton regard , vois-tu les Célestes Ouvertures
Verser leur Lumière profuse sur nos vertes pâtures ?
_____

De sinople au macaron figuré d'or d'où jaillit une source d'argent se déversant dans une rivière du même, au franc-canton cousu d'azur chargé d'un pont en dos d'âne de trois arches d'argent maçonné de sable.

5 commentaires:

  1. Eh oui! Cher Marc, Heraldie par un un concours étrange est devenue une Arche. À n'en pas douter,vous voilà devenu le Noé du Web!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, Jean.
      Bien le bonjour à mon pote Marc, le nouveau Noé.
      Minus Ninformatique.

      Supprimer
    2. Je tiens à préciser que ce n'est pas le Minus Ninformatique qui a écrit le message précédent, le Minus Ninformatique n'écrit jamais il se contente de déformer les mots des autres, c'est son plaisir, cela l'amuse follement.
      Donc un petit plaisantin s'amuse, sous l'identité du Minus, à commenter les écrits des Héraldiens.
      Méfiance!

      Supprimer
  2. Oui, c'est une belle métaphore autant qu'une secrète espérance. Mais peut-être aussi n'est-ce qu'un rêve, simplement un rêve...

    RépondreSupprimer
  3. J'èspère voir les Célèstes ouvertures!

    Sabrine

    RépondreSupprimer