dimanche 24 janvier 2016

Plusieurs demeures


Peintures d'Eduard von Grützner (1846-1925)

Entre les offices et les travaux, les bons moines
Du cloître apprécient fort les temps de détente ;
En son domaine propre, chacun trouve son avoine ;
Les uns font oraison pour leur âme pénitente,

Les autres trouvent leur joie en la riche bibliothèque
Où l'on peut feuilleter des manuscrits anciens ;
Mais certains mettent sur leur salut une hypothèque,
Bien assurés que Dieu reconnaîtra les siens.

Si trop la barque se charge, l'on ira à confesse ;
Le Seigneur est indulgent, lui-même le professe ;
Frère Maurice, issu d'un ordre contemplatif,

N'est certes pas le dernier à penser de la sorte :
« Le Ciel a plusieurs demeures et autant de portes ;
Il y a bien là quelque gardien compréhensif. »

Peinture d'Eduard von Grützner (1846-1925)

6 commentaires:

  1. Mon fils! On vous pardonne parce que c'est dimanche!

    RépondreSupprimer
  2. Joie dans le sacré, joie dans le profane, faut-il les différencier?
    Beau dimanche à vous, profitez de ce moment de détente, en lecture, en contemplation ou devant un bon verre de vin.

    RépondreSupprimer
  3. Je préfère la lecture !!

    Sabrine

    RépondreSupprimer
  4. Vous avez raison Luciole,comme aurait pu dire le bon Villon, prince des poètes, "il n'est bon bec que de l'ivresse!"Bon dimanche à vous.

    RépondreSupprimer
  5. In "hic" signo vinces.

    JR

    RépondreSupprimer
  6. Hier soir, chers Héraldiens, je suis allée à la messe. Avant les lectures, il y avait une chorale qui animait la cérémonie. Soudain que vois-je s'avançant vers l'autel? quelques membres de la chorale dont un bon moine: Frère Maurice en chair et en os. Ils se mirent à chanter et je fus prise d'un fou rire que j'eus beaucoup de peine à contrôler tant ma surprise était grande et je ne pouvais m'empêcher de penser au frère Maurice d'Héraldie or il était là devant moi chantant de tout son coeur!
    C'est une situation étonnante lorsque la fiction et la réalité se rencontrent.

    RépondreSupprimer