jeudi 28 janvier 2016

Naissance de l'Ego

(Composition de l'auteur)

Je viens du chaos, là où tout a commencé.
J'erre dans le vide, ne sachant où aller.
C'est fou, je peux tout faire ! Alors sur cette Terre
Je cherche partout : l'eau, l'air et la lumière.

Je cours et tourne, je m'essouffle et me retourne
Jusqu'à ce que je heurte le grand Autre qui
Me renvoie mon image. D'effroi, je retourne
Chez Moi, était-ce merveille ou horreur ? A qui

Avais-je affaire ? Est-ce qu'il faut le détruire ?
Ou faut-il que je lui parle mais sans m'enfuir
Cette fois? Faut-il que je l'aime sans lui nuire?

Qui suis-je ? C'est dans son regard que je me vois.
Est-ce le grand Autre qui me construit, Moi
Qui n'étais rien ou tout ? Qu'importe ! Je veux vivre.

9 commentaires:

  1. "Le grand Autre" tend le fil dans le vide, inscrit le dialogue, déploie le chemin.
    Questions fondamentales, essentielles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se lancer sur le fil dans le vide, s'inscrire dans le dialogue qui ouvre le chemin, quel séduisant parcours n'est-ce pas Luciole?

      Supprimer
  2. Réponses
    1. plaît-il?

      Supprimer
    2. Dame Pierrette, je suis très honorée de partager un peu de ce voyage sur cette magnifique Nef d'Héraldie et je remercie chacun-e d'entre vous pour ces échanges, moi qui ne suis même pas matelot, à peine moussaillon. Navire magnifique, lieu de recueillement et de questionnements, j'espère votre amitié longtemps encore.

      Supprimer
    3. Luciole, comme vous le voyez sûrement, nous traversons une tempête.
      Dame Curare nous a abandonnés depuis longtemps maintenant, elle pensait qu'elle faisait de l'ombre à Cochonfucius alors que nous étions fous de joie lorsqu'elle nous parlait.
      Dame Marie-Louise nous abandonne aussi car elle a décidé que "l'Océan sans rivage" et "le Chemin des étoiles" étaient confondus du coup elle se sent inutile.
      Ces deux Dames vont nous lire sans s'exprimer, ce qui est très malsain je trouve.
      Marc le Blasonneux et Dame Marie-Louise vous ont déjà proposé de prendre la plume et d'embarquer avec nous en Héraldie. Il n'appartient qu'à vous de faire le pas.

      Supprimer
  3. Je vous remercie et serai infiniment heureuse de partager la vie à bord. J'aime la mer, j'aime naviguer (j'étais sur l'Hermione la veille de son départ, me serais bien cachée pour embarquer comme passagère clandestine )et je ne souffre pas du mal de mer mais si j'aime tant être sur l'océan, c'est parce qu'il cache une île quelque part, accoster pour un temps jusqu'à ce que l'air du large souffle à nouveau et que l'ancre :) de ma plume (qui est juste une toute petite plume de colibri)...soit levée.
    A tout bientôt noble équipage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au plaisir de vous lire Luciole.

      Supprimer
  4. Luciole, lorsque vous écrirez votre premier texte en Héraldie envoyez-le à Marc le Blasonneux à l'adresse suivante: heraldie75@gmail.com.
    Marc le Blasonneux est notre As des couleurs, tout texte entre ses mains devient image ou blason.

    RépondreSupprimer