dimanche 31 janvier 2016

Le grand mystère



Petit à petit l’oiseau fait son nid
Construction d’une très grande importance
C’est là que va grandir sa descendance
A son tour elle en fera un aussi

De même l’être humain se reproduit
Mais est seul à avoir une conscience
L’homme cherche le sens de l’existence
Un questionnement qu’il n’a pas choisi

Besoin d’une nature particulière
Qui n’a pas été fait pour lui déplaire
Du mystère se nourrit son désir

Aussi le chérit-il comme personne
Le nom de Dieu bien souvent il lui donne
Certains disent l’aimer à en mourir

Vincent

1 commentaire:

  1. "Du mystère se nourrit son désir"
    j'aime beaucoup!
    que le mystère demeure encore pour que le désir ne se tarisse pas.
    belle journée

    RépondreSupprimer