dimanche 17 janvier 2016

La taupe et le chat

Blason de Gonnehem (Pas-de-Calais)

Une taupe s’est réfugiée dans sa tanière
Un gros minet attend patiemment dans le champ
Qu’elle sorte pour l’exterminer sur le champ
Comme il l’a déjà fait avec ses congénères


Elle a fort affaire avec un tel adversaire!
Le chat a un avantage très important
De jour comme de nuit, lui n’est pas malvoyant
Il perçoit le moindre déplacement de terre 

Mais elle a un atout pour semer le matou
Il va lui permettre de sortir de son trou
Elle devine la moindre once de tristesse

Le jour où le félin perd son meilleur ami
Elle profite alors de son manque d’appétit
« On voit avec le coeur »* dit-elle avec justesse

Vincent


* On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint-Exupéry, Le petit prince)
_____


D’azur au soleil d’or en pointe, au pal diminué de gueules brochant, accosté en chef de deux fleurs de lys aussi d’or, à la fasce du même chargée d’un fouan (taupe) de sable brochant sur le tout.

2 commentaires:

  1. Je vois le dit et je vous le répète monsieur de la Fontaine on ne s'introduit pas dans le corps des gens sans leur permission !

    Sabrine

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tombé par hasard aujourd'hui sur un petit livret de poèmes de ce Jean de la Fontaine dont tu parles, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir plein de petites fables. Je te rassure, à le lire, je me suis rendu vite compte que c'est bien moi, Vincent, qui compose mes textes, les siens sont autrement plus denses et subtils que les miens, la comparaison m'honore. Bonne soirée, enfin à cette heure tu dois dormir alors bonne journée.

    RépondreSupprimer