lundi 18 janvier 2016

Je ne sais point expliquer l’univers

Photographie de la NASA

Je ne sais point expliquer l’univers ;
Mais j’aime voir, par une nuit profonde,
Les astres clairs dessous la voûte ronde
Marchant au ciel sur des chemins divers.

D’admiration, j’ai les yeux grands ouverts ;
Ce grand cosmos qui roule comme une onde,
Ce bel éclat illuminant le monde,
Ces cieux, parfois de nuages couverts,

Les contempler est la joie de ma vie.
Tout m’impressionne, et ma muse ravie
Veut aussitôt en tirer un sonnet.

Ce qui est beau pour le regard humain,
Il a devoir d’en tracer, de sa main,
La vraie figure, autant qu’il la connaît.

Cochonfucius

8 commentaires:

  1. du bonheur, de la beauté et de la joie!

    RépondreSupprimer
  2. Exceptionnel encore une fois, merci.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique !!

    Sabrine

    RépondreSupprimer
  4. Expliquer l'univers n'est sans doute pas indispensable.

    RépondreSupprimer
  5. En effet. Heureux de vous retrouver, à la croisée d'un commentaire. Vous n'êtes pas sans ignorer, cher ami, qu'ici (et ailleurs aussi) l'on se languit de vous.

    RépondreSupprimer
  6. L'indispensable pour Vincent Van Gogh;

    "Ah ! Mon cher frère, quelquefois je sais tellement bien ce que je veux. Je peux bien dans la vie et dans la peinture aussi me passer du bon Dieu, mais je ne puis pas moi souffrant me passer de quelque chose plus grand que moi, qui est ma vie, la puissance de créer... Et si, frustré dans cette puissance physiquement, on cherche à créer des pensées au lieu d'enfants, on est par là bien de l'humanité pourtant."

    Vincent Van Gogh, Lettres à Théo.

    RépondreSupprimer
  7. La création rend visible l'invisible, le projette de l'intérieur à l'extérieur...
    heureusement, sinon Van Gogh ne nous aurait pas laissé toutes ces merveilles.

    RépondreSupprimer