dimanche 3 janvier 2016

Et le vainqueur est...

Peinture de rafal Oblinski

La vie du funambule ne tient qu’à un fil
Un seul moment d’inattention et c’est la chute
Il ne doit penser qu’aux gestes qu’il exécute
Son contrôle va jusqu’au battement de cil

Le danseur de corde aime se mettre en péril
Surtout ne croyez pas que la vie le rebute
Bien au contraire, pour mieux l'éprouver il lutte
En dehors de cela, pourquoi le ferait-il ?

Pour mourir il n’aurait qu’à sauter dans le vide !
C’est de sensations fortes dont il est avide
Sa façon d’en avoir est de frôler la mort

D’autres en ont grâce à leur pratique sexuelle
Le pouvoir, l’argent font aussi des étincelles
Mais à ce jeu l'amour est de loin le plus fort

Vincent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire