samedi 30 janvier 2016

Des larmes de crocodile

Blason de Bamako (Mali)

Un chasseur voit un gros caïman au bord du Nil
Il croit qu’ayant bien mangé la bête somnole
A ses cotés gisent les os d’une bestiole
Restes d'un déjeuner de l'amphibien goupil

L’homme au fusil s’approche ignorant le péril
Le reptile jaillit et chope ses guiboles
Réalise sur lui-même des cabrioles
Exactement comme roulerait un baril 

Emprisonné dans la terrifiante mâchoire
L’imprudent raconte une déchirante histoire
Le crocodile éploré lâche ses cuisseaux 

Libéré le tireur prend sa gueule pour cible
Il est chanceux que ce spécimen soit sensible
Sans quoi ça serait lui qui aurait eu sa peau !

Vincent

1 commentaire:

  1. Je garde le mode d'emploi en réserve au cas où en espérant que mon histoire soit assez convaincante.
    Tout ça me fait penser à un certain fromage...
    merci Vincent pour ces histoires (drôles)animalières.

    RépondreSupprimer