jeudi 28 janvier 2016

Colonne d'Amour


Peinture de Rafal Olbinski

Le Sage a dit : « Si tu ne sais plus où tu vas,
Regarde d'où tu viens, tu sauras où tu te trouves ;
C'est là qu'est de ton existence le canevas ;
En chaque instant c'est l'Eternité que tu couves. »

Comme des mots simples peuvent paraître sibyllins
Quand on n'en possède pas la clef initiatique ;
Bien des évidences sont cachées aux plus malins
En leur mental aux contorsions acrobatiques.

Se projeter c'est entrer dans la distorsion ;
C'est ouvrir un crédit et vivre sous caution ;
Vivre c'est être tout entier en la Présence ;

L'Amour alors descend en cette Colonne-là
Car vivre c'est Aimer en ce Pur Au-delà
Où tout ce qui se donne à voir prend sa Naissance.

ML, Le chemin des étoiles

2 commentaires:

  1. Des racines et du ciel, magnifique métaphore du lien.

    RépondreSupprimer
  2. Marie-Louise,il vous a suffit de quelques mots pour saisir l'essentiel.
    Vivre l'instant! Voilà la clé!...
    Mais où l'ai-je donc encore rangée?

    RépondreSupprimer