jeudi 24 décembre 2015

Trolls : La naissance du petit Troll Noël

 

Depuis le commencement des temps la population du Jardin d’Éden ne cessait de croître car aucun Troll n’avait encore tiré sa révérence. Depuis longtemps le Créateur s’était préparé au moment où il lui faudrait se séparer de certains de ses bons et loyaux serviteurs. Mais il n’avait encore jamais testé la solution qu’il avait choisie pour réguler la population trollienne. Il décida que le moment était venu et fit venir Grognard. 

Grognard, mon fidèle serviteur, vient à côté de moi, il faut que je t’entretienne d’un sujet qui nous concerne tous les deux. 

Grognard prit place au côté du Seigneur qui lui caressa l’oreille et lui dit : 


Mon brave Grognard, depuis que je t’ai créé tu es mon bras droit et tu m’a toujours remarquablement servi. Aussi ai-je décidé de t’accorder la récompense suprême, aujourd’hui même tu rejoins le Paradis pour l’éternité. 

Avant même que le Grand Troll réagisse le Créateur continua : 


Mais avant je voudrais que tu me dises comment tu aurais voulu t’appeler si je ne t’avais affublé de ce nom du aux petits grognements que tu pousses régulièrement quand tu es content ?.


Seigneur, j’aurais voulu m’appeler Noël, comme le nom que les Humains donnent à une fête où ils honorent la naissance de votre fils et chantent vos louanges.


Grognard, tu omets de dire qu’ils font surtout ripaille avec force charcutailles et tonneaux percés ! Mais je prends bonne note de ton souhait, d’autant plus qu’il est temps pour toi de partir. As-tu une dernière question à me poser ?.


Oui, Seigneur, pourquoi me dites vous que je pars au Paradis alors que les Humains donnent ce nom au Jardin d’Éden, n’est-ce pas la même chose ? ».


  Troll de peu de foi, si je te dis que tu pars au Paradis c’est parce que c’est vrai, tu verras quand tu y seras. Va dans mon Jardin particulier, puis dirige-toi vers la Porte bleue, le mur protecteur s’effacera, avance droit devant toi sans jamais te retourner, je m’occuperai du reste.

     Grognard s’exécuta. Il franchit la Porte bleue et avança dans un tunnel nimbé d’une lumière bleutée. Plus il avançait, plus cette lumière devenait blanche et aveuglante. Au moment où il fut happé pour l’éternité il ne put s’empêcher de pousser un cri d’effroi. 


     À cet instant même un Troll nouveau né poussait son premier cri. C’est ce qu’espérait le Créateur : « Laissez venir à moi le petit Troll ». C’était une première et la Trollesse en fut tout émue, mais c’est avec fierté qu’elle tendit son enfant au Seigneur.
     Le Créateur le prit sur ses genoux, le regarda sous toutes les coutures, puis lui chatouilla le ventre, ce qui lui fit pousser des petits grognements. Alors il lui tira une oreille et lui dit tout bas : « Tu vois, mon brave Grognard, je t’avais bien dit que tu allais au Paradis ».
     Puis il présenta l’enfant à l’assistance médusée et dit : « Voici le petit Troll Noël. Je lui prédis une grande destinée. Partout où il ira il apportera la joie. Telle est ma volonté et il en sera fait ainsi ».
     Depuis ce temps déjà lointain, le Troll Noël part en mission à intervalles réguliers et apporte la joie partout où il passe. Les Humains l’appellent petit Papa Noël.   

Troll JR

5 commentaires:

  1. Naître, passer la porte bleue...
    Elle est bien mignonne la nouvelle version de l'histoire du Père Noël! Troll en Père Noël adorable aussi.
    Joyeux Noël donc à toute l'assemblée des Trolls!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Troll de la Lisière.

      Luciole, les Trolls d'Héraldie se joignent à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël.
      Nous avons eu la visite des Trolls bretons et toute la nuit nous avons dansé autour du menhir.

      Supprimer
  2. Sous la lumière de la pleine lune! Magique!

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Troll de la Lisière d'Héraldie, j'ai eu beaucoup de mal à contenir la joie des trolls assemblés place du menhir mais ça y est ils ont accepté de retourner chez eux.
    Ainsi le Père Noël est un troll, sacré responsabilité tout de même! il lui faut sans cesse se battre contre les consommateurs de masse qui ne voient en lui qu'un distributeur de cadeaux et qui ternissent sa véritable mission.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Troll de la Lisière.

      Dame Pierrette, d'après ce que vous me dites, j'ai l'impression de m'être fait pas mal de copains. Comme vous le savez peut-être, les Trolls peuvent se déplacer dans l'espace-temps en dehors de toute notion humaine de passé-présent-avenir. Bientôt, certainement, j'aurai besoin de mes nouveaux copains. Mais ce ne sera pas pour une partie de plaisir, quoi que...

      Supprimer