samedi 12 décembre 2015

Noël pour tous

Illustration de Pawel Kuczynksi

Bientôt, la planète entière fêtera Noël ;
Pour la plupart, ça se limitera sans doute
À l'échange de cadeaux et au sempiternel
Repas, une plate célébration d'ailleurs dissoute

Dans les écrans plats, entre deux bouchées de foie
Gras, le tout rythmé par des lumières clignotantes,
Genre Las Vegas, sans pour autant trop prêter foi
Au sens de la fête ; c'est ainsi, l'on s'en contente.

Le lendemain, l'on se tapera de nouveau
Dessus, à grands coups de valeurs tarte à la crème.
La bêtise est-elle jamais entrée en carême ?

Les marchands s'en moquent bien ; mécréants ou dévots,
Aucun ne songe à dormir sur la paille d'une crèche ;
Spirituellement, ce monde est dans la dèche.

Le spectre à trois faces
Un cri dans un désert d'indifférence

6 commentaires:

  1. Encore une faute d'orthographe que je souligne sur ce blog, moi qui ne peu me passer du correcteur de l'ordi, c'est un comble! Daech pas dèche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce coup, Vincent, je m'incline. Bravo !

      Supprimer
  2. J'avoue qu'elle date du 31 janvier 2015

    https://misquette.wordpress.com/2015/01/31/168-lettre-ouverte-a-lorant-deutsch/

    J'ai fait une faute aussi dans mon commentaire précédent, une vraie cette fois, "...qui ne peut...". Je me pardonne.

    RépondreSupprimer
  3. alors, le bon mot est " daech" mais pas daesh?!

    RépondreSupprimer
  4. C'est qu'est ce que je disais sur mon niveau d'orthographe, merci.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne fête jamais Noël, mais c'est un beau poème

    RépondreSupprimer