lundi 21 décembre 2015

Moissons

Mars Lasar - Fields of Gold

Compagnons, un jour nous moissonnerons les champs
D'or sous un ciel d'éternité et d'infinitude ;
De cette fête à venir, vos plumes composent les chants ;
Nos coupes levées seront emplies de plénitude.

Voici que nous touchons de cette année le fond ;
En cette longue nuit, je vois briller une étoile ;
Ô mon âme, pourquoi tressailles-tu en tes tréfonds ?
Est-ce parce qu'en toi une lumière a levé son voile ?

Le monde des hommes est bien fatigué mais cette terre
Brisera bientôt elle-même les chaînes qui l'enferrent.
Elle n'a oublié aucun cri, depuis la nuit

Des temps, le moindre soupir est en sa mémoire ;
L'heure est proche où nous ouvrirons l'ultime grimoire ;
Au fond de chaque puits, il y a une étoile qui luit.

3 commentaires:

  1. « Un jour,un homme s’arrêta devant un arbre.
    Il vit des feuilles,des branches,des fruits étranges.
    A chacun,il demandait ce qu’étaient cet arbre et ces fruits.
    Aucun jardinier ne put répondre : personne n’en savait le nom,ni l’origine.
    L’homme se dit : »Je ne connais pas cet arbre,ni ne le comprends;pourtant je sais que depuis que je l’ai aperçu mon coeur et mon âme sont devenus frais et verts.
    Allons donc nous mettre sous son ombre. »

    Rûmi
    (Maktûbât)

    Naïla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beauté et finesse des paraboles. Merci pour ce partage, Naïla.

      Supprimer
  2. Lorsque l'obstination des hommes à accumuler l'inutile et l'injuste, il se peut que la Terre Mère rejette ses fils qui ont renoncé à se tenir debout.

    RépondreSupprimer