mardi 15 décembre 2015

Kong Bajie


Sur un chemin de lumière, il sème ici
Ou là des vers qui s'ancrent dans le monde puis
Plonge en Inframonde où l'Aragne le salue.
Là, il chante parmi les Monstres tous déchus.

Sa voix calme leur profonde douleur et s'il
Remonte, c'est parce qu'un grand Moine tranquille
Lui tend un bock de bière blonde. Ensemble ils
Parlent du Fils du charpentier mais le fil

De son histoire est si mystérieuse qu'ils le
Perdent. Survient alors l'Ange Contemporain
Des Grandes Pyramides. De son air serein

Il les sermonne car il est temps de rentrer
Sur la Nef de Mars qui attend. Là, Kong Bajie
Rêve car c'est ce que Bouddha lui a appris.

Blasons composés par Cochonfucius

3 commentaires: