vendredi 4 décembre 2015

Croisées éphémères

  Blason de Villeneuve-lès-Maguelone  (Hérault, Languedoc-Roussillon)

Ils furent cailloux dans les mêmes rivières, roulés par les courants qui avaient fini par les séparer. Ils butinèrent dans les mêmes vastes prairies et avaient couru les mêmes forêts profondes, tour à tour bêtes de proie et prédateurs. Herbes, ils avaient courbé leurs tiges sous les mêmes vents et laissé la rosée perler sur leurs robes. Fleurs, ils avaient embaumé les mêmes jardins mais ne furent jamais liés aux mêmes bouquets et durent se faner seuls. Arbres, ils avaient étendu leurs racines dans le même humus et leurs couronnes feuillues à travers l'océan forestier. La même sève avait coulé dans leurs colonnes mais leur bois jamais n'avait réchauffé les mêmes foyers ni ne s'étaient assemblés aux mêmes tables. Humains, ils avaient traversé le monde et ses temps, se cherchant, se trouvant et se perdant, encore et toujours. Ils portaient en eux l'aube du monde et la nuit des temps. Ils étaient à la croisée des chemins où les quatre vents se nouent. En eux, l'hiver allongeait ses jours que l'été écourtait.

© MS, Le roman de Rose ou la dernière Héloïse

1 commentaire:

  1. L'illustration du roman de Rose ou la dernière Héloïse par un blason me plaît beaucoup.

    RépondreSupprimer