lundi 7 décembre 2015

Amants


En ton écriture, il est une parure
Qui de perles d’eau en perles de feu
Orne le cou de ton amour.

En ton écriture, il est une dorure
Qui de tes yeux et de ta bouche
Signe les mots de ton amour.

En ton écriture, il est une vêture
Qui de vos corps et de vos âmes
Signe la vérité de votre amour.

5 commentaires:

  1. Je ne sais pas qui est ce "tu" pour toi mais pour moi il m'évoque celle de Naïla par exemple, mais aussi celle de Therese d'Avila, Hadewich d'Anvers, Sant Jean de la Croix de Rumi et de bien d' autres. C'est un superbe poème en tous les cas . J'ai un faible pour la dernière strophe car c'est ce que ça me fait quand je les lis, exactement et à ma grande surprise, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
  2. Ah! Je le relis, je ne m'en lasse pas, une splendeur! Je vais finir par l'apprendre par coeur comme j'apprends mes poèmes de prédilection, celui d'hier était très bien aussi mais là... De la grande poésie!

    RépondreSupprimer
  3. Ce poème est un cadeau pour la journée, comme une fenêtre du calendrier de l'Avant.
    Une belle écriture et de beaux amants.
    Un sourire en remerciement.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour les compliments mais ce n'est pas du tout mérité.

    RépondreSupprimer