dimanche 8 novembre 2015

Trêve bacchique

Peinture de Janice Duke

Ce soir, je pense à nouveau à nos gouverneux
Et à leurs semblables de par le vaste monde ;
Je sais qu'ils sont aux prises avec des sacs de nœuds,
Que leur politique d'opérette est inféconde

Du fait que les leviers de commande sont ailleurs ;
Et, le sachant, ils font semblant d'y croire quand même ;
En ès tartufferie, chacun est le meilleur.
Quel est donc ce mauvais coton que file le pays que j'aime ?

Comment en est-on arrivé là et pourquoi ?
Ne voient-ils donc pas qu'un système sans foi ni loi
Répand partout sa domination inhumaine ?

Ce soir, je lève mon verre, non pas à leur santé,
Mais à leur raison ; puisse-t-elle bien les orienter
Et leur faire prendre les justes décisions. Amen.

Le spectre à trois faces
ou l'art de faire des trous dans l'eau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire