lundi 9 novembre 2015

Touchez pas à mon Troll !

Quelques Trolls de Cochonfucius

Rien n'égale sa soif d'intégrité si bien
Que face aux incohérences du monde, il se
Défend férocement. Mais comme il sait très bien
Manier l'humour, il peut dire ce qu'il pense.

Le Troll est une espèce des plus rares, il est
Un peu mon bras droit car je sais que sans
Relâche il surveille, tel un loup aux aguets,
La Lisière d'Héraldie. Rien sous sa dent

N'est épargné, il clame sa pensée haut et
Fort. Parfois dans un grand éclat de rire il
S'envole, avec Cochonfucius, au pays des

Délires, puis il s'extasie devant la Dame
Justine avant de frémir en croisant la Dame
Marie-Louise. Quant à moi, il me craint un peu !

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Cochonfucius. Le blason qui illustre le sonnet est l'un de vos premiers. Vous en avez fait du chemin depuis, ne trouvez-vous pas?

      Supprimer
    2. Mais en ce moment vous êtes plutôt chez Herald Dick.

      Supprimer
  2. Du Troll de la Lisière.

    Dame Pierrette, voilà une belle trollerie, où vous savez brosser le Troll dans le sens du poil, et il aime ça le bougre !

    J'en profite pour continuer (un peu) l'Histoire des Trolls.

    Comme vous le savez (si vous m'avez lu), le Troll a été créé avant l'Homme. Par contre la Trollesse a été créée après la Femme. Elle a ainsi évité le "supplice" de la pomme et n'a pas tenté son Troll. Si le Créateur a chassé les Humains du Jardin d'Eden, les Trolls y sont restés, car "non coupables". Depuis des millénaires ils coulent une existence sereine dans un monde parallèle à celui des Humains. Quelques rares passages existent entre les deux mondes, tous réservés aux Trolls, car il n'est pas question pour le Créateur de laisser revenir le moindre Humain au Jardin.
    Les Trolls qui se sont aventurés dans le monde des Humains en sont vite revenus, horrifiés par ce qu'ils y ont vu. Seuls quelques anciens ont réussi à se trouver des coins de campagne paisibles où ils coulent leurs vieux jours tranquillement, en phase avec ce que la nature a de meilleur. Pour ma part j'ai trouvé la lisière d'Héraldie, qui me convient parfaitement.

    La suite à la prochaine trollerie, où vous apprendrez comment les Trolls hantent le subconscient des Humains.

    C'est débile, hein ? Mais plus je trouve ça débile plus j'ai envie de continuer ! (à chacun son délire !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du Troll de la Lisière.

      Soit, vous l'aurez voulu !

      Supprimer
    2. Pour ma part je trouve ce récit trollement intéressant!

      Supprimer