samedi 28 novembre 2015

Remous


Je pense qu'il faut arrêter d'être flasque d'esprit
Et de se la jouer consensus hypocrite ;
La simple raison ne souffre plus ce mépris
Ni cette lâcheté derrière laquelle on s'abrite.

Tout le monde parle d'intégration ; mais dans quoi ?
Dans la coquille vide de l'esprit consumériste
Où la course au fric est l'unique acte de foi ?
Qu'oppose-t-on vraiment au courant radicaliste

Qui prend ici la forme religieuse et ailleurs,
Politique ou économique ? On a tout vu
Et l'on ne refait pas les hommes, j'en ai bien peur.

Nous sommes devenus fragiles, le ventre est mou ;
Des borgnes guident des aveugles, tous sont perdus ;
L'on voudrait que l'océan fût sans vagues, sans remous.

Le spectre à trois faces
Sevré du frigo-télé-canapé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire