mercredi 18 novembre 2015

Poème d'Oscar C. de la 6e2


Paris

Ah ! Paris, ma ville, tu es si belle,
Dès que tu t'éveilles, tu m'ensorcelles.
Ton Louvre m'ouvre ses portes,
Pour y découvrir de merveilleux trésors,
Ta Tour Eiffel est très forte,
Dressée comme un major.
 Tes Champs Élysées m'offrent tes allées d'arbres,
M'y promenant, je m'y sens libre.
Avec ton Opéra et ses jolis ballets,
Tes danseurs sont des étoiles,
Ta Concorde est comme un stylet,
Derrière j'y découvre ses petites voiles.
Ah ! Paris, tu ne changeras jamais,
Reste telle que tu es,
Tu fais mon bonheur, tu sais.

Oscar C.
_____

D'or chappé d'argent au château couvert de gueules 
et ajouré de sable, chargé en pointe de deux feuilles de chênes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire