dimanche 8 novembre 2015

Le rêve de Maître Coq

Blason de Daumeray (Anjou)

Maître Coq raconte qu'il est au loin une contrée
Bénie des dieux ; tous y vivent dans l'opulence
Et la joie partagée ; l'on y peut rencontrer
Des êtres aussi sages que de bonne corpulence.

L'esprit a sa part, le corps n'est pas oublié
Car l'on y mange le meilleur maïs qui soit au monde ;
Les eaux sont limpides et ont un cours régulier ;
Les sources, réputées à mille lieues à la ronde,

Ont toutes les vertus que l'on en peut attendre ;
En de vastes prairies fleuries et verdoyantes
Paissent la vache et la brebis sans garde aboyante.

Ce disant, il laisse, à demi-mots, entendre
Qu'il y voudrait vivre ; c'est même ce qu'il projette,
Si tant est que consente à cela Dame Blanchette.

ML, Inspiration héraldique
_____

D'argent maçonné de sable ; au chef pal de sinople chargé en chef à dextre d'un épi de maïs, à senestre d'une tête de coq arrachée le tout d'or, au point du chef d'une fontaine du même d'où coule en s'évasant un filet d'eau d'argent dans une aiguière d'or en pointe, le pal adextré d'une crosse de sable et senestré d'un trident du même sur les dents duquel est embroché un poisson de gueules.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire