dimanche 15 novembre 2015

Le choix du diable

Un chevalier, la mort et le diable, toile attribuée à Cornelis van Dalem

La beauté de certains textes m’anéantit
Cela ne signifie pas qu’ils me découragent
Au contraire ils me donnent de vivre la rage
Ce matin je pense aux attentats de Paris

Des images horribles embarrassent mon esprit
Tous les prétextes sont bons pour faire un carnage
Ces victimes sont responsables de quel "outrage" ?
Elles ont caricaturé leur dieu elles aussi ?

Au risque de choquer, je plains les coupables
Malheur en celui qui devient impitoyable
La compassion est le plus beau des sentiments

Ils demeurent pour autant fautifs à mes yeux
Libre à chacun de choisir le diable ou bien Dieu
D’épargner ou de massacrer des innocents

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire