samedi 21 novembre 2015

Justice et vengeance

 Blason de Montpezat (Lot-et-Garonne)

Je ne choisis pas le thème de mes poèmes
Les mots viennent à mon esprit et je les écris
Sinon, je n’y parlerais pas de poésie
De philosophie, de guerre ou d’autres problèmes

Je ferais des vers qui voudraient dire « Je t’aime »
L’amour… Habiter cette douce maladie...
Vertigineux vertige pour le cœur épris 
Mystère synonyme de bonheur suprême

Je le trouve dans la profondeur d’un regard
Dans la beauté de la nature ou bien dans l’art
Dans les assemblées qui se recueillent en silence

Dans celui qui renonce à se conduire en lâche
En massacrant des innocents à la kalach’
Le sage ne confond pas justice et vengeance

Vincent
_____

De gueules à une épée haute d'or portant sur
sa pointe une balance de deux plateaux du même.

2 commentaires:

  1. "Dans les assemblées qui se recueillent en silence"
    C'est vrai, il y a de la beauté et de l'amour dans une telle assemblée, j'ai pu le constater aujourd'hui encore, Place de la République, à Paris. Des gens qui se recueillent, même nombreux, ne sont jamais une masse ni même une foule, mais une assemblée. C'est toute la différence.

    RépondreSupprimer
  2. Ce vers m’est venu en pensant à la minute de silence de lundi dernier alors que j’étais au travaille, je m’occupe d’enfants handicapés mentaux, je crois que tu le sais mais c’est pour les lecteurs qui lisent les commentaires et qui me découvrent. Ta remarque me rappelle une moment sympa qui a précédée ce temps de recueillement.

    Avec une collègue nous revenions d’une sortie dans un véhicule avec des enfants à l’arrière. Je dis à ma collègue;

    – Je ne sais pas ce qu’il vont comprendre de la minutes de silence à laquelle ils vont participer ?

    Confirmation quelques secondes plus tard, j’ouvre la porte du véhicule pour que les enfants puissent sortir et j’accompagne ce mouvement par un,

    – Allez sortez, enfants de la patrie!

    Sur ce une gamine me questionne;

    – De la Patrick Bruel ?

    RépondreSupprimer