mercredi 11 novembre 2015

Journal de bord

Toile d'Igor Morski

Ce soir, je me sens toute déchirée, en lambeaux,
Un peu comme si j'étais dévastée par une tempête ;
J'ai même l'impression d'avoir perdu mon cerveau ;
C'est dire que je n'ai pas trop le cœur à la fête.

Ma courbe émotionnelle se trouve au plus bas ;
L'intellectuelle est déjà partie en vrille ;
Quant à la physique, je me dis que ça ira.
Je vais me boire une tisane à la camomille.

Sans doute ai-je encore trop graissé mon dérailleur...
Bon, ça passera bien. Ça passe toujours, d'ailleurs.
Pardon, lecteur, de t'imposer mes états d'âme.

Mais le blog, c'est un peu comme mon journal de bord ;
L'écriture m'aide à conjurer le mauvais sort ;
Qu'on me lise ou non ne sera donc pas un drame.

Le spectre à trois faces
On peut le lire si on veut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire