mardi 10 novembre 2015

Hommage-lige

Blason de la Ferté-Saint-Aubin (Loiret, en région Centre-Val de Loire)

Ce matin, les portes du château sont grandes ouvertes ;
Le marquis de Beauregard reçoit ses amis,
L'air bien frais et dispos, le pied alerte ;
La fine fleur de tout le comté, tous gens d'esprit.

Ce n'est pas, comme l'on prétend, pour trousser la gueuse,
Ni pour aller courre le grand cerf en sa forêt,
Quoique ces messieurs aient l'arme plutôt heureuse ;
Par leurs épées fut embroché plus d'un goret.

L'assemblée convoquée en ce jour se destine
À la Muse que chacun se fait fort d'honorer.
La séance a lieu en la chapelle palatine

Du château ; la Poésie vaut bien ce prestige
Et chacun la veut sur son blason arborer ;
En vérité, l'on ne sache pas plus grand homme-lige.

ML, Inspiration héraldique
_____

D’azur à la porte de ville crénelée d’argent, essorée de gueules, flanquée de deux échauguettes couvertes du même, ouverte du champ et de deux vantaux de gueules, leurs bris d'huis de sable, l'ouverture chargée d'un rencontre de cerf d’or surmonté d’une fleur de lis du même, la porte accostée de six quintefeuilles d’argent par trois en pal.

1 commentaire:

  1. L’hommage lige (ou homme-lige) est une forme d'hommage particulière. L'hommage lige oblige le vassal qui le prête plus étroitement vis-à-vis du suzerain que l'hommage ordinaire. Ici, c'est la Poésie qui est suzeraine.

    RépondreSupprimer