dimanche 15 novembre 2015

Fluctuat nec mergitur

Blason de la ville de Paris

Fluctuat nec mergitur, telle est la devise
De Paris ; il en faut plus pour la faire sombrer ;
Si ce pays, hélas, trop souvent se divise,
Face aux vraies menaces, il sait fort bien se cambrer.

Voici pour le côté ronronnant de la chose
Car il s'agit d'enfin sortir du bisounours.
Dommage qu'il ait fallu que les balles nous arrosent.
Bon, la vie reprend ; demain, nous ferons nos courses ;

Et après ? Continuera-t-on de dire : « Enlevez
Ce réel et laissez-nous nous voiler la face. » ?
Désormais, chaque matin, nous devons nous lever

En sachant que la mort peut nous frapper n'importe où
Et n'importe quand, car l'ennemi est dans la place.
Qui a fait entrer dans la bergerie le loup ?

Le spectre à trois faces
Parisienne aimant boire un verre sur une terrasse

1 commentaire:

  1. De JR59480.

    Le loup est dans la bergerie depuis longtemps. Quand des "malotrus*" font justement remarquer aux "compétents**" que si des brebis se font égorger c'est la faute à leur politique de réintroduction, ces derniers s'offusquent:
    "Nous avons forcément raison puisque vous nous avez élus !"

    *gouvernés = gens du peuple qui se font rabrouer quand ils émettent de bonnes idées qui déplaisent aux "compétents", brebis par excellence.

    **gouvernants = gens de l'élite qui n'ont rien à faire des "malotrus" qui posent de bonnes questions, facilitent le travail du loup..

    RépondreSupprimer