vendredi 27 novembre 2015

Autoflagellation

 Illustration de Xavier Lemmens

L'association des maires de France recommande
De ne plus installer de crèches dans les mairies,
Sous prétexte de laïcité... L'on se demande
Si ces gens-là n'auraient pas la raison tarie.

C'est sidérant ! Ils n'ont donc rien trouvé d'autre,
En ces temps où, plus que jamais, l'on nécessite
De retrouver l'identité qui est nôtre ?
Faut-il s'étonner que nos valeurs se délitent ?

Question : qui veut-on brosser dans le sens des poils ?
Ils sont aveugles et se mettent en plus un voile !
Si les Français se laissent faire, ce sont bien des veaux ;

Ce pays a le chiche de se tirer des balles
Dans le pied ; quand il poussera son dernier râle,
Il ne sera guère plus qu'au ras du caniveau.

Le spectre à trois faces
Dans un monde de nains

3 commentaires:

  1. Ca ne me choque pas, je trouve même la décision des maires assez logique dans un pays laïque. J'ai lu récemment ce texte plutôt bien sentis d'un prof d'histoire qui rejoint cette question.

    https://www.facebook.com/notes/nicolas-huguenin/lettre-ouverte-à-nadine-morano/10153288937824790

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu cette lettre dont le propos est pertinent. La raison est toujours multiple mais il se pourrait bien que tous aient tort, comme dirait Gandhi. Je n'ai donc pas une approche manichénne de la question (ni franco-française d'ailleurs). Le problème c'est que la simple recommandation des maires risque fort de donner lieu, demain, à une législation contraignante (dont ce pays est très friand et générateur). Puis l'on s'en prendra au sapin de Noël lui-même et sans doute aussi aux blasons portant des meubles faisant référence à la religion. Une fois qu'une machine est actionnée... où s'arrêtera-t-elle ? Les crèches n'ont jamais posé aucun problème. Pourquoi maintenant ?
      Bon, je note, une fois de plus, que la partie celtique de notre culture est omise alors qu'elle coexiste en filigrane avec le christianisme qui n'en est souvent que le rhabillage.

      Supprimer
  2. Pour la loi, elle existe déjà, loi du 9 Septembre 1905, tout est dans le titre; Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat.

    C’est un peu le débat que pour la liberté d’expression, tous le monde est pour mais il y en a qui y mettent des "mais" autant dire qu’ils la rendent caduque. Pour la laïcité on entends le même discours contradictoire, voir Xavier Bertrand sur le sujet des crèches
    « N’oublions pas que la France est un pays laïc de tradition chrétienne. (…) Nous n’avons pas à nous excuser de qui nous sommes. »

    En fait il brandit l'argument de la laïcité contre toutes les religions sauf pour la sienne.

    Cette question est d’une actualité cuisante, pas seulement parce que Noël approche, la monté de l’extrémiste religieux se nourrit du sentiment d’inégalité.

    RépondreSupprimer