mardi 13 octobre 2015

Si j'étais une sirène

Toile d'Alexandra V. Bach

Si j'étais une sirène, je serais d'une espèce
Prédatrice, à l'affût du pêcheur écumeur
Ou du marin pollueur, les jours de détresse,
Quand la mer en colère leur flanque une belle terreur.

J'attends impatiemment le jour où la nature
Déchaînée vengera les infamies que l'homme
Lui inflige et l'enverra en villégiature
Là où est sa place : chez Hadès en son royaume.

Je ne parle pas même de ce qu'il fait subir
Aux animaux, dans un but purement vénal ;
S'il continue ainsi, il devra se nourrir

De ses semblables, une possible perspective,
À en croire l'inquiétant effondrement moral
D'une société en autodestruction hâtive.

Le spectre à trois faces
Toile de Daniela Uhlig

1 commentaire:

  1. Du Troll de la Lisière.

    Voici une chanson sur une sirène moderne.

    La Sirène

    En poupée, en mercenaire
    En ménagère, en femme d'affaires
    Jamais la même, je deviens fou
    Encore des vagues et des remous
    Encore des vagues et des remous

    Elle a tout d'une déesse
    J'ai toujours soif de ses caresses
    Vêtue de cuir ou de dentelle
    Mon corps s'enflamme à côté d'elle
    Mon corps s'enflamme à côté d'elle

    Elle est douce
    Elle use de ses charmes sur moi
    Et là j'écoute
    La sirène qui chante pour moi

    Elle est toujours dans mes rêves
    Je fais naufrage et elle me berce
    Seul au milieu de l'océan
    Sur un nuage ou un volcan
    Sur un nuage ou un volcan

    En sursaut je me réveille
    Encore une fois c'était pareil
    Sur la falaise à contre-jour
    Sa silhouette et ses cheveux longs
    Sa silhouette et ses cheveux longs

    Voyez-vous comme elle use de ses charmes sur moi
    Elle est douce, et je n'entends que sa voix
    Son chant d'amour m'hypnotise a chaque fois
    La nuit, le jour, la sirène chante pour moi

    Voyez-vous comme elle use de ses charmes sur moi
    Elle est douce, et je n'entends que sa voix
    Son chant d'amour m'hypnotise a chaque fois
    La nuit, le jour, la sirène chante pour moi

    Les BB (1991)

    RépondreSupprimer