jeudi 8 octobre 2015

Ombre et poussière

Toile d'Eve Ventrue

Comment saurai-je si cet homme-là n'est pas un fou,
Réel ou potentiel ? Un de ces types qu'allume
Une idée aussi simple que fixe, dont le bout
Est une bombe qui vous envoie en contrée posthume ?

Oui, comment saurai-je si ce sourire amical
N'esquisse pas les contours d'une promesse carnassière ?
Si l'air de rien n'en cache un autre, radical ?
Quand me voilé-je la face et me mets des œillères ?

Ombre et poussière, nuit et brouillard sont partout
Désormais ; mon voisin est un brave type et tout ;
Peut-être n'est-ce qu'un dormant qui attend son heure ?

Je salue ceux et celles qui, dans l'obscurité,
Défendent nos jours de lumière et de liberté ;
Pas question de négocier sur nos vraies valeurs.

Le spectre à trois faces

1 commentaire:

  1. La lumière des Lumières, c'est-à-dire la liberté de conscience, de penser, de débattre, d'être d'accord ou de n'être pas d'accord, de croire ou de ne pas croire ; mais aussi la lumière de l'esprit, irréductible à tous les systèmes et à tous les enfermements idéologiques, y compris religieux. Et puis la liberté tout court : celle d'être une personne singulière et non pas simplement un individu collectif et massifié.

    RépondreSupprimer