jeudi 29 octobre 2015

Ô silence de nous

Peinture de William Holman Hunt (1827-1910)

Le silence est double
Il suit le mot limpide
Ou celui, plus trouble
Qui n'habille que le vide

Quand le silence est d'or
Il tait l'indicible
C'est en lui que j'adore
Mon Irréductible

Tant j'aimerais écrire
La beauté du silence
Ce que je cherche à dire
Repose sur sa balance

Ô silence de nous
Par qui tout reste ouvert
Nul lien ne s'y dénoue
L'endroit est comme l'envers

J'ai beau dire que je t'aime
Les mots toujours déchoient
Je les répète quand même
Ma bouche n'a que leur choix
 
ML, Café de la Paix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire