mardi 6 octobre 2015

L’œil

Toile de Bente Schlick

Par l’œil je vois et par lui je suis vue, du moins
De la façon que je juge la plus opportune ;
À ne point trop s'exposer il faut prendre soin,
L'on s'épargne de la sorte plus d'une infortune.

L’œil perçoit la forme, le mouvement, la couleur ;
Le gauche, celui du danger et de la défense,
Voit venir l'ennemi ; c'est celui du veilleur ;
Il est aussi concerné par la souvenance,

Regardant le passé, proche autant que lointain.
Cet œil correspond au féminin, donc au monde
Des émotions ; il lui arrive d'être éteint ;
C'est à travers lui aussi que l'autre nous sonde.

L’œil droit c'est celui de la proche reconnaissance ;
 Il se souvient des visages et regarde les amis ;
C'est l’œil masculin, de rationnelle connaissance ;
 Tout ce qui entre en soi passe par son tamis.

ML, Le chemin des étoiles
 
Blason de Ligueil (Indre-et-Loire)
D'azur à un oeil d'argent à la pupille de sable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire