samedi 3 octobre 2015

Lettre ouverte

Toile d'Eve Ventrue

Ma chère Amie, il m'a toujours semblé étrange
De t'écrire des lettres ouvertes ; j'ai mis du temps
À m'y faire, car comment dire sans donner le change
Et sans étaler sa vie privée pour autant ?

Comment traduire des choses plutôt très personnelles
De telle sorte à garder sauve son intégrité ?
Donner la juste mesure de son âme passionnelle,
En toute décence, sans exposer sa dignité,

Mais aussi, sans hypocrisie ni pruderie ?
C'est à cela même que m'assigne l'écriture ;
Autant dire que c'est du cercle la quadrature.

Nous fîmes de la poésie notre égérie
Pour rendre témoignage d'une infinie tendresse ;
Elle est notre seule et véritable maîtresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire