dimanche 18 octobre 2015

La justice

Toile de Carlos Queiroz

Mon nom est Justitia, déesse de la justice ;
De la force morale que fonde un système légal
Je suis l'allégorie, malgré l'état d'esquisse
Auquel je suis réduite par l'usage inégal

De mon impartialité ; l'on se gargarise
Volontiers de mes vertus, tout en contournant
Les lois ; les actes contredisent ce que les mots disent ;
Tels sont les humains : autour de leurs tares tournant.

Ma justice est sans faveur, mon bandeau l'indique ;
Mon épée tranche et applique les peines prononcées
Et ma balance pèse les arguments avancés.

Je dois être simple, directe et véridique
Car la pensée juste ne prend jamais de détours ;
Contre les prédateurs, je suis l'ultime recours.

Le spectre à trois faces
De gueules à la Justice d'argent bandée, 
tenant dans sa main dextre une épée et dans sa senestre une balance,
adextrée en chef de quatre étoiles à six rais posées en croix, le tout d'or.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire