mardi 13 octobre 2015

Je suis allée voir si la rose


À Pierre de Ronsard (1524 - 1585)

Jamais je n'ai manqué d'aller voir si la rose
Qui en chaque matin de ma vie avait éclose
Sa belle et noble robe de pourpre au Soleil,
N'avait point perdu, quand fut venue la vesprée,
Le fin drapé et les plis de sa robe pourprée,
Ni son joli teint qui semblait au mien pareil.

Las ! jamais je n'oublie la marâtre Nature
Qui s'apprête à infliger bien cruelles blessures
À cette jeunesse dont bientôt se refermeront
Les portes, et avec elle, toutes mes vertes années ;
Las, nulle sagesse ne console d'une telle destinée !
Rose, embaume-moi quand mes yeux se fermeront.

ML, La douceur angevine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire